Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partage d'Aventures

Partage d'Aventures

Menu
Notre projet

Notre projet

Sur quoi débouches-tu joli chemin ?
Sur quoi débouches-tu joli chemin ?
A lire pour les uns , à relire pour les autres...car le texte ci-dessous est le mail que nous avions transmis à tout notre entourage, pour leur annoncer notre envie de vivre un projet à la hauteur de nos rêves " un tour du monde avec nos 4 enfants ."

En tout premier lieu, il faut savoir que ce voyage vient à nous comme une suite logique dans notre parcours, de nos racines à nos ailes ce voyage prend tout son sens et devient par là-même un choix d’éveil ludique et pédagogique d’apprentissage pour nos 4 enfants.

L'envie de découvrir ce monde qui est le nôtre à pied est un choix évident pour nous.

(Monde connu bien souvent qu'à travers les médias pour la plupart d'entre nous radio, internet et télévision pour ceux qui l'ont)

Petite explication très simple pour toutes celles et ceux qui déjà grincent des dents en nous lisant...

Nous partons à pied, équipés de chariots de randonneurs conçus par nos soins (type carrix ; voir sur le net ) car la marche est le meilleur moyen d'être à l'écoute de son corps et de ceux des enfants.

Apprendre l’effort et les limites physiques et/ou mentales de chacun.

Etre à l’écoute de leurs discussions, demandes, interrogations au fil des pas.

Apprendre à vivre le temps présent et de le savourer pleinement.

Savoir regarder autour de soi les êtres et les paysages.

Aller à la rencontre de l'autre et se rencontrer soi-même à travers l’échange qui s'opère.

Partager le quotidien des villageois ou de nos éventuels hôtes.

A vélo.

Hormis en location dans une ville pour en faire le tour comme de simples touristes, pourquoi pas.

Mais faire le tour du monde à vélo quand on est 6 dont des enfants, je vous laisse imaginer le convoi exceptionnel que cela fait ; sans compter le poids du matériel à pousser dans les côtes, les crevaisons...etc...

Et le système tandem c'est bien, mais uniquement quand tout le monde pédale !!!

Et motorisé ? Non plus.

Premièrement : c'est polluant et nous souhaitons faire un voyage le plus propre possible.

( utopistes! OUI , mais dans le bon sens et ça fait du bien, en plus vous souriez)

Deuxièmement : cela coûte trop cher (Diesel, assurance, usures ou casses des pièces mécaniques...)

Troisièmement : il faudrait vendre et racheter un véhicule sur chaque continent ou

le faire voyager seul sur un cargo et le retrouver dans on ne sait quel état sans compter, là aussi, le coût et la logistique départ/ arrivée de ce dernier.

Cependant, un véhicule pourra devenir un outil de déplacement pour des zones de curiosités inaccessibles en train comme par exemple les grands canyons aux Etats-Unis.

De plus, il est bien plus pratique de pouvoir monter dans un bus, un train, un pick- up ou de prendre un avion en cas de nécessité avec un chargement minime. C'est à dire nous 6 et nos 2 chariots.

En second point, notre voyage sera rythmé par les enfants.

Leur rythme physiologique (sommeil, marche, repas) ainsi que leurs temps de jeux

et d’apprentissage scolaire (et oui il y aura "école").

Nos enfants, pour celles et ceux qui ne les connaissent pas :

Bastien né en février 2005 qui est actuellement en CE2.

Dorian né en juillet 2006 qui est actuellement en CE1.

Gaspard né en mars 2009 qui est actuellement en moyenne section de maternelle.

Prêle née en juillet 2011 qui reste à s'éveiller à la maison.

Pour Bastien et Dorian les plus "âgés" il y a un vrai enthousiasme à vouloir vivre cette aventure.

Ils ont des questions et nous demandent si l'on pourra visiter tel ou tel pays.

Bastien et Dorian souhaitent aussi faire des photos et des petits films pour leur école.

Gaspard, plus jeune, est attiré par la découverte des animaux qu'il observe dans ses livres,

mais a du mal à se projeter dans ce voyage. Ce qui est tout à fait normal à son âge.

Quant à Prêle, elle vit le moment présent.

Troisième point, notre voyage évoluera au fil des rencontres, des contacts établis via internet, ainsi que des amis sur place dans certains pays.

Si vous souhaitez nous faire part de vos contacts ou liens n’hésitez pas à nous contacter.

Ce qui fait le voyage, c'est son parcours et non sa destination.

C'est pour cela que nous partons sans objectif ni date de retour.

Mais avec l’immense envie de vivre notre expérience unique de nomades avec nos enfants.

Pour préparer au mieux notre voyage nous sollicitons vos remarques, interrogations,

conseils et /ou expériences. Comme par exemple : matériel, équipement, trucs et astuces pour certains pays ou encore sur notre parcours.

Cela nous permettra d’anticiper et d’approfondir nos recherches.

Par ailleurs nous sommes toujours à la recherche d'un bateau sur la côte aquitaine pour nous familiariser avec ce mode de transport, car nous souhaitons rejoindre le continent Américain ou les Antilles par une transatlantique.

Alors, si vous avez des marins autour de vous n’hésitez pas à donner l'info. Merci.

Quatrième point et pas des moindre le côté Financier

Un voyage coûte de l'argent même en étant un pèlerin.

(Ce que nous serrons pendant notre première étape, puisque nous débuterons notre aventure par le Chemin de Saint-jacques de Compostelle par la voie côtière.)

Notre budget à ce jour est loin d’être bouclé. Nous mettons de l'argent de côté et vendons toutes nos affaires. Véhicule, jouets (avec l'accord des enfants), meubles, livres, etc...

De plus nous cherchons des fermes woofing qui acceptent notre situation familiale.

Il est bien évident que les enfants seront toujours en compagnie de l’un de nous deux.

Nos compétences:

Frédéric, 32 ans, Cuisinier avec plus de 15 années d'expérience et quelques notions en charpente validées par un CAP obtenu après une formation AFPA.

Marie-Elodie, 32 ans, Maroquinière, spécialisée en couture main points sellier, réparations couture en tous genres et des notions en tapisserie garniture.

Pour conclure, nous partons début Septembre 2014 sur le Chemin -Saint Jacques- de -Compostelle par la voie côtière.

Plusieurs raisons à ce choix:

L'Espagne pays voisin, Européen, même monnaie, parcours fréquenté avec des sentiers très bien cartographiés mais qui restent encore sauvages.

Cette voie nous semble aussi et avant tout plus facile pour les enfants.

Nous nous entraînons déjà à la marche, toutefois ces sentiers nous formerons plus concrètement à devenir des randonneurs " hors-pair " ...

Nous vous remercions de nous avoir lu jusque là,

En vous souhaitant à toutes et tous et une très belle fin de journée,

ainsi que tous nos vœux de Bonheur, de Santé et de Prospérité en ce début de nouvelle année 2014.

A bientôt,

Frédéric Sanglar et Marie-Elodie Alexandre